Club des bonnes pratiques des économies d'eau et tarification

Les lauréats des Trophées d'économies d'eau

Le Club a lancé le 22 mars 2021, à l’occasion de la journée mondiale de l’eau, sa première édition des « Trophées d’économies d’eau » visant à identifier, valoriser et récompenser les actions ponctuelles ou de long terme de sensibilisation, d’installation d’outils techniques efficaces et reproductibles pour réduire les consommations d’eau. Chaque année, les candidatures reçues permettent ainsi d’enrichir les fiches projet et les recommandations du Club pour diminuer les prélèvements nationaux sur la ressource en eau.
Retrouvez ci-dessous les lauréats des éditions 2021 et 2022 des Trophées d'économies d'eau. ... lire la suite.

Actualités | Cycle de l'eau |


Campagne 2023 du chèque énergie

A compter du 21 avril et jusqu’au 31 mai 2023, les chèques énergie seront adressés par voie postale à leurs bénéficiaires, dont le nombre devrait être équivalent à celui de la campagne annuelle 2022 (donc près de 5,8 millions de ménages). Pour pouvoir atteindre cette cible, un arrêté publié le 21 mars dernier a adapté – à la marge – les conditions de ressources des ayants droit de cette aide. En revanche, malgré les augmentations relativement conséquentes (en moyenne de l’ordre de 15%) des tarifs réglementés de l’électricité et du gaz en 2023, les montants du chèque énergie n’ont pas été revalorisés.
Se connecter pour lire la suite.

Actualités | Énergie |

Coupures pour impayés

Un sursis pour certains consommateurs d’électricité

Le texte réglementaire qui encadre la procédure faisant suite à un impayé d’une facture d’électricité, de gaz, de chaleur et d’eau vient de faire l’objet d’une adaptation. Cette dernière vise principalement, dans le secteur de l’électricité, à accorder à compter du 1er avril 2023, une période de sursis complémentaire aux consommateurs bénéficiaires d’un chèque énergie ou d’une aide du fonds de solidarité logement (FSL) avant la mise en œuvre d’une coupure pour impayés. Pour pouvoir bénéficier de cette mesure, les consommateurs en question devront être équipés d’un compteur communicant (i.e. Linky). Il convient de préciser que cette évolution n’impactera par les clients particuliers du fournisseur EDF, dans la mesure où ce dernier s’est déjà engagé depuis le 1er avril 2022 à ne plus interrompre pour défaut de paiement l’alimentation en électricité de l’ensemble des ménages (et donc pas uniquement des ménages « protégés »), tout au long de l’année.
Se connecter pour lire la suite.

Actualités | Énergie |