Devenir des boues d’épuration « Colloque FNCCR-RISPO » le 18 juin 2019

« Compostage, méthanisation et transition écologique : l’intérêt des mélanges pour optimiser la valorisation énergétique et agronomique »


VALORISATION DES BOUES DE STATIONS D’EPURATION

Des inquiétudes sur le devenir de la filière

Au regard de l’actualité et des inquiétudes actuelles sur le devenir de la filière boues, la FNCCR et l’association RISPO organisent le 18 juin prochain à Paris, un colloque intitulé « Compostage, méthanisation et transition écologique : l’intérêt des mélanges pour optimiser la valorisation énergétique et agronomique ».

Il s’agit lors de cette journée de vous présenter un état des lieux tant de l’actualité (directives déchets, position du Ministère de la transition écologique et solidaire) que des connaissances techniques des boues brutes ou transformées, après épandage.

Le colloque est gratuit pour les membres de la FNCCR. Vous pouvez vous y inscrire en présentiel, ou le suivre à distance en vous inscrivant sur le lien suivant. Le colloque a lieu dans les locaux de la FNCCR (20 boulevard de la Tour-Maubourg, Paris, station Invalides (métros 8-13, REC C)).

Le programme est consultable sur le lien suivant.

Le devenir des boues d’épuration est une question d’actualité :

  • La Loi EGALIM du 30 octobre 2018 a interdit aux boues transformées de sortir du statut de déchet malgré leur éventuelle conformité à une norme.
  • La future loi FREC et les ordonnances qui transposeront les directives européennes déchets de 2018 mettent en péril la filière du co-compostage des boues (interdiction de mélanger des biodéchets triés par leur producteur ou détenteur avec d’autres déchets n’ayant pas fait l’objet d’un même tri).
  • Les conclusions du groupe de travail lié à la méthanisation reprennent l’interdiction de mélanger des boues avec les biodéchets. Seront possibles les mélanges de boues de stations d’épuration entre elles ou avec des déchets organiques valorisables issus de l’assainissement, en vue notamment de les méthaniser.

La FNCCR suit de façon proactive ces questions en vue de préserver les filières de retour au sol de ces matières organiques et de favoriser le développement du biogaz.

Actualités | Déchets |