Présentation

La Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR) est une association (de type loi de 1901) créée en 1934, forte de plus de 800 adhérents. Elle regroupe des collectivités territoriales et leurs établissements publics chargés de l’organisation et/ou de l’exploitation de certains services publics, regroupés dans trois secteurs d’activité principaux :  énergie, cycle de l’eau, numérique.

La FNCCR a décidé de faire du développement de la formation une de ses priorités, s’agissant d’une activité complémentaire aux autres missions d’assistance qu’elle assure auprès de ses adhérents.  A cet égard, l’agrément qui lui a été délivré par le ministère de l’Intérieur, en 2016, lui permet également d’organiser des formations pour le compte des élus locaux, en parallèle de celles dispensées aux agents des collectivités.

Au titre de cette activité, la FNCCR publie chaque année un calendrier prévisionnel de formations, programmées tout au long de l’année dans ses locaux à Paris. Elle intervient  également dans les collectivités à leur demande, sur des thèmes directement issus de son catalogue de formations. Le programme comme la durée de la formation peuvent être adaptés le cas échéant, afin de mieux répondre aux attentes des élus. Les formations proposées prennent également en compte, outre les besoins exprimés par les élus, les évolutions législatives et réglementaires récentes ou en cours.

La FNCCR s’appuie sur un réseau de formateurs internes. Elle fait également appel à des intervenants extérieurs, choisis pour leur expertise et leurs qualités pédagogiques.

A l’issue de la formation, l’élu reçoit une attestation qui constate sa participation effective. Ce document lui permet également d’obtenir, dans le cadre de son droit à formation, la prise en charge des charges correspondantes soit par sa collectivité (au moins en partie), soit par l’organisme gestionnaire (la caisse des dépôts et consignations) du fond chargé du financement du DIF, si la formation est dispensée dans ce cadre.

Les charges de formation constituent une dépense obligatoire pour le budget des collectivités et des EPCI, à l’exclusion toutefois des syndicats intercommunaux et des syndicats mixtes soumis aux même règles.