Journée délocalisée « Poitou-Charentes » – 21 mai 2015

Cette journée a eu pour objectif d’identifier les difficultés, besoins et leviers d’action des collectivités dans la mise en oeuvre des actions de gestion des pollutions diffuses pour protéger la ressource en eau. Elle a reposé sur des témoignages et a laissé une grande part aux débats et échanges.

Introduction
Monsieur Michel DOUBLET, Président du Syndicat des Eaux de la Charente-Maritime
Monsieur Elmano MARTINS, Président du Syndicat des Eaux du Vivier

1er séquence : La gouvernance des opérations de protection des captages
– Séverine HOUSSEAU – Cellule coordination Régionale Re-Sources – Conseil Régional de Poitou-Charente
Organisation de la gouvernance au sein du programme Re-Sources : avantages et inconvénients – Présentation

– Jacques LEPINE – Responsable Hydrogéologie – Syndicat des Eaux de la Charente-Maritime
Présentation de retours d’expérience à l’échelle d’un département, intégration des spécificités du territoire et mise en œuvre de solutions en partenariat avec les acteurs locaux au sein de la Commission Spécialisée Captages – Présentation

2nd Séquence : La réglementation et le financement des opérations de protection des captages
– Stéphane DEPONT, Directeur eau et assainissement, et Claire BROUSSAT, animatrice Re-Sources – Communauté d’agglomération du Grand PoitiersPrésentation
La protection des captages de Grand Poitiers contre les pollutions diffuses : de la mise en place de démarches volontaires à la demande de saisie du dispositif ZSCE.

– Laure SEMBLAT, Fédération Nationale des Collectivités Concédantes et RégiesPrésentation
Point réglementaire : évolutions en cours d’étude concernant la compétence « production d’eau potable – protection de la ressource en eau ».

3ème Séquence : Les outils et méthodes développés pour soutenir la démarche
– Marc LAMBERT – Directeur – Syndicat des Eaux du Vivier Présentation
Présentation du Modèle R&D du Syndicat des Eaux de la Vienne / BRGM
Couplage transport/diffusion de nitrates, utilisation des méthodes d’analyse des espaces cultivés pour paramétrer le modèle en entrée d’une part, et pour proposer des scénarii de rotation de culture plausibles avec moins d’intrants, à marge brute constante d’autre part.

– Philippe HERVIOU – Directeur eau – Ville de la Rochelle Présentation
Présentation de l’outil foncier pour développer des leviers d’actions cohérents pour préserver la qualité de l’eau par le boisement, le développement de l’agriculture biologique etc…Retour d’expérience de la Ville.

– Claire BROUSSAT, animatrice Re-Sources – Communauté d’agglomération du Grand Poitiers – et Pascal LEVAVASSEUR, Direction des Etudes et de l’Ingénierie Publique à Eaux de Vienne – SIVEERPrésentation
Retour sur l’utilisation d’outils participatifs dans le cadre de la co-construction de propositions d’actions pour le programme « Re-Sources » 2016/2020 sur le BAC de la Jallière

4ème Séquence : Les plans d’actions
– Sophie GOINEAU, animatrice Re-Sources – Syndicat des Eaux de la Charente-MaritimePrésentation
Déclinaison de solutions mises en œuvre à l’échelle locale avec une animation forte sur le terrain, une prise de conscience des organismes professionnels agricoles et une stratégie adaptée aux enjeux locaux (achats de terrains, amélioration continue de la connaissance, actions agricoles …etc.)

– Vincent BOSSARD, conseiller Environnement – Vendée EauPrésentation
Retour d’expérience sur les actions menées auprès des collectivités pour réduire l’utilisation des produits phytosanitaires

5ème Séquence : L’évaluation des plans d’actions
– Marc GREMILLON, vice-président en charge des espaces naturels et captages – Communauté d’Agglomération du Choletais (CAC) Présentation
Bilan des plans d’action de protection des captages Grenelle de Ribou et Rucette.

– Philippe HERVIOU, Directeur eau et Sandie GATINEAU, animatrice Re-Sources – Ville de la Rochelle Présentation
Evaluation concertée du contrat territorial de Varaize, Fraise-Bois Boulard et Anais : présentation de la démarche issue du Dialogue territorial et du guide méthodologique développé par l’AELB pour la réalisation des bilans évaluatifs des contrats territoriaux « Pollutions diffuses » permettant de redynamiser l’ensemble des acteurs : organismes professionnels agricoles, agriculteurs, techniciens, associations, élus locaux…Nécessité de la concertation sur un territoire aux enjeux multiples

Conclusions
Denis MINOT – Directeur Général – Syndicat des Eaux de la Charente-Maritime
Marc LAMBERT – Directeur – Syndicat des Eau
x du Vivier

Vous trouverez la synthèse de cette journée délocalisée « Poitou-Charentes » du 21 mai 2015

Nos Compétences | Cycle de l'eau | Groupes de travail | Protection des ressources en eau contre les pollutions diffuses |