Rénovation et efficacité énergétique

Quels nouveaux modèles pour les logements et bâtiments publics ?

Depuis la « chasse au gaspi » des années 1970, la réduction des consommations d’énergie est une priorité nationale de plus en plus affirmée. Les lois POPE (créant des certificats d’économie d’énergie), Grenelle et de transition énergétique pour une croissance verte ont donné une impulsion forte à cette politique, fixant notamment d’ambitieux objectifs de rénovation thermique des logements et bâtiments publics. A la fois immense chantier et travail de fourmi, la rénovation thermique peine encore à trouver un rythme industriel, pourtant nécessaire au regard de la récente hausse des prix de l’énergie et, plus encore, de la lutte contre le réchauffement climatique.


C’est pourquoi les initiatives locales se multiplient, de l’intervention directe dans les bâtiments des communes jusqu’aux plateformes destinées aux particuliers, tandis qu’apparaissent des solutions nouvelles, tel l’intracting, modèle de financement reposant sur le levier financier des gains énergétiques d’opérations en cours pour en lancer de nouvelles, ou le couplage de l’autoconsommation et de travaux d’isolation.

rénovation énergétique – territoire d’énergie Tarn

Pour évoquer ces solutions, la FNCCR a organisé une matinée de réflexion, mercredi 12 décembre 2018, dans ses locaux, de 9h à 12h45.

Les présentations sont disponibles ci-dessous :

TR 1: Rénovation des bâtiments publics : mobilisation des territoires, leviers de financements
Joëlle Guinot, directrice générale du Syndicat départemental de l’Aube (SDEA) ;
Jean-Pierre Scotton, directeur générale du Syndicat des énergies et de l’aménagement numérique de la Haute-Savoie (SYANE) ;
Guillaume Champvillard, responsable du groupement de commandes du Syndicat Intercommunal pour le Gaz et l’Electricité en Île-de- France (SIGEIF) ;
Hubert Briand, responsable du pôle efficacité énergétique des bâtiments de la Banque des territoires (Caisse des dépôts).

TR 2 : Autoconsommation, rénovation, efficacité énergétique… : quels nouveaux modèles pour l’habitat ?
David Gréau, responsable des relations institutionnelles d’Enerplan ;
Edouard Céreuil, responsable du service énergies de Morbihan énergies ;
Raphaël Claustre, directeur de la SEM Energies Île-de-France ;
– Audrey Zermati, directrice de la stratégie d’Effy.

Actualités | Energie |