Assises de l'eau

Les élus plaident pour des Assises de l’eau utiles et efficaces

La FNCCR, aux côtés de six associations d’élus mobilisées autour des problématiques de l’eau, demande au Gouvernement des Assises de l’eau efficaces et prenant en compte les spécificités et atouts du modèle français.


Dans une motion rendue publique, la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR) demande au Gouvernement que la seconde phase des Assises de l’eau prenne en considération le modèle français, inscrivant la solidarité entre territoires (amont et aval, urbain et rural) et la gestion équilibrée, durable et intégrée de l’eau dans un contexte global de lutte contre le réchauffement climatique.

Cette motion est également signée par l’Association des Maires de France (AMF), l’Association des Départements de France (ADF), l’Assemblée des Régions de France (ARF), l’Assemblée des communautés de France (ADCF), l’Association nationale des élus de bassin (ANEB) et l’Association française des établissements publics territoriaux de bassin (AFEPTB).

Les élus plaident également pour que le débat intègre les priorités des territoires : rôle des comités de bassins et des Commissions locales de l’eau,  prise en compte de l’expression citoyenne, préservation et extension du modèle économique de « l’eau paie l’eau », sans ponction de l’État.

Vous trouverez la motion complète ici.

Actualités | Cycle de l'eau |