La FNCCR se félicite des ambitions numériques gouvernementales

La FNCCR, la modernisation et la numérisation de l’administration

La FNCCR se félicite de cette ambition gouvernementale de moderniser et de digitaliser l’administration. Ses adhérents, dont les structures de mutualisation informatique, seront naturellement parties prenantes, en tant qu’opérateurs locaux de services numériques pour accompagner toutes les collectivités dans cette transformation au rythme soutenu.


Le 1er Comité interministériel de la transformation publique s’est tenu jeudi 1er février 2018 à Matignon. Il fait l’objet d’un dossier de presse circonstancié.

ACTION PUBLIQUE 2022 - FNCCR

En application d’Action Publique 2022, le Gouvernement se donne pour objectif au 1er janvier 2022 de rendre la totalité de ses services publics accessibles en ligne, y compris via un téléphone mobile.

Les mesures décidées, propres à la numérisation, impactent autant l’administration centrale que l’administration territoriale, collectivités y compris.

Ainsi, la marque FRANCEConnect désigne désormais tous les moyens mis à disposition au titre de l’Etat-plateforme :
¤ FRANCEConnect Plateforme permettant l’échange sécurisé de données et de services sous forme d’API (interfaces de programmation applicative), afin de mettre effectivement en œuvre le principe du « Dites-le nous une fois » ;
¤ FRANCEConnect Identité, pour désigner plus précisément le service d’identités numériques (jusque-là connu comme FranceConnect) ;
¤ Le kit de développement rapide de services en ligne, que nous connaissons sous l’acronyme TPS (téléprocédure simplifiée), sera disponible au 1er mars 2018 ;
¤ Un tableau de bord ouvert et contributif des services publics de l’Etat accessibles en ligne sera publié le 30 juin 2018.

Par ailleurs, le Gouvernement lance un appel à projets du Fonds pour la transformation de l’action publique (700 M€ issu du Grand Plan d’Investissement), ouvert à l’Etat et à ses opérateurs (les collectivités territoriales peuvent y être associées en tant que partenaires des projets), qui doivent soumettre leur projet innovant d’ici mi-mars en démontrant, entre autres, leurs gains économiques, l’amélioration de la qualité de service pour l’usager et des conditions de travail pour les agents publics.

La FNCCR se félicite de cette ambition gouvernementale de moderniser et de digitaliser l’administration. Ses adhérents, dont les structures de mutualisation informatique, seront naturellement parties prenantes, en tant qu’opérateurs locaux de services numériques pour accompagner toutes les collectivités dans cette transformation au rythme soutenu.
Tous les services numériques qui découleront des chantiers FRANCEConnect, de l’appel à projets innovants et des mesures d’ores-et-déjà annoncées (dématérialisation progressive des démarches d’urbanisme dès cette année) réclameront toute leur expertise et leur professionnalisme.

dcant_fnccr
dcant_fnccr

La FNCCR restera vigilante sur le copilotage technique et politique du programme de Développement Concerté de l’Administration Numérique Territoriale (DCANT) qui traitera nécessairement l’ensemble de ses mesures et projets. De plus, la FNCCR souhaite que les futurs appels à projets puissent être également ouverts aux collectivités territoriales, en tant que porteurs de projets, qui ont toujours été forces de propositions pour concevoir et produire des services en ligne performants, pour leurs usagers, particuliers, entreprises, associations, et ce en faveur des territoires intelligents.

Nos Compétences | Numérique | Groupes de travail | MIEA |