Energies renouvelables

Conclusions du GT solaire : analyse de la FNCCR territoire d’énergie

Dans le cadre du plan de libération des énergies renouvelables lancé par Nicolas Hulot, Sébastien Lecornu a présenté aujourd’hui les conclusions du groupe de travail chargé d’accélérer le développement du solaire.


Dynamiser le développement du solaire dans les territoires

Cette concertation a permis de rassembler l’ensemble des acteurs des filières du solaire électrique et du solaire thermique pour définir les actions à mener à court et moyen terme.

La FNCCR territoire d’énergie a participé à l’ensemble des sous-groupes de travail dédiés (urbanisme, autoconsommation, industrie, ZNI, solaire thermique) et a émis plusieurs propositions grâce aux contributions de l’ensemble de ses adhérents, collectivités de toutes tailles et de territoires métropolitains et DOM.

 

Solaire thermique : de belles avancées

La FNCCR territoire d’énergie salue une belle avancée dans le solaire thermique, à la fois pour l’accompagnement à l’installation dans les bâtiments, mais aussi pour les grandes surfaces solaires thermiques destinées à alimenter les réseaux de chaleur.

 

Implication des collectivités

La FNCCR territoire d’énergie se félicite de la mise en place d’animateurs territoriaux dans les collectivités sur le solaire, à la fois dans la formation des conseillers info-énergie et animateurs bois-énergie mais également par la création d’un réseau d’aide aux collectivités locales à l’image du réseau éolien.

En termes architecturaux, les adhérents de la FNCCR territoire d’énergie seront invités un groupe de travail dédié pour réfléchir à l’intégration des projets solaires dans les bâtiments classés.

 

Autoconsommation : le rayon d’un kilomètre pose question

L’ensemble des acteurs a souligné la nécessité de revoir le cadre de l’autoconsommation. La FNCCR territoire d’énergie s’interroge sur la zone d’un kilomètre de rayon pour l’autoconsommation collective qui ne semble pas correspondre à la structure du réseau de distribution d’électricité. Elle propose de raisonner à partir de plusieurs postes HTA/BT, dans un périmètre correspondant à la logique des projets actuels, tout en conservant l’équilibre du réseau public de distribution.

  

Absence de régionalisation des tarifs

Pourtant demandée par nombre de collectivités et acteurs, la régionalisation des tarifs n’est pas à l’ordre du jour. Cette absence est préjudiciable au bon développement du mix énergétique national et des territoires. La régionalisation des tarifs éviterait en effet la concentration de certaines EnR dans des territoires déjà bien dotés. Il est par exemple essentiel d’aller vers une logique de bonus pour les territoires du nord, afin que cette régionalisation ne se résume pas à baisser les tarifs pour les territoires du sud pour pouvoir augmenter ceux des territoires du nord.

 

Obligation d’achat

Enfin, la FNCCR territoire d’énergie déplore que le plafond de 100kW soit maintenu pour l’obligation d’achat. Elle avait prôné avec les autres acteurs une extension à 500kW, ce qui aurait émis un signal fort pour la filière, qui doit parfois brider certains projets pour se conformer à ce plafond.

 

 

 

Contact : Guillaume PERRIN (06 80 11 83 61 / g.perrin@fnccr.asso.fr)

Presse | Communiqués |