2020-05-19

Webinaire data réseaux : énergie du 19 mai 2020

Webinaire data réseaux énergie du 19 mai 2020 : vidéos et présentations

Dans le cadre de son cycle de webinaires data réseaux, la FNCCR vous invite à revoir l'enregistrement et les présentations du webinaire data dédié à l'énergie du mardi 19 mai 2020.


Cet événement est terminé.

 

Dans le cadre de son cycle de webinaires data réseaux, la FNCCR vous invite à revoir l’enregistrement et les présentations du webinaire data dédié à l’énergie du mardi 19 mai 2020.


 

Evolution du dispositif de collecte et de diffusion des données locales d’énergie

Marie Heckmann, Chargée de mission action territoriale climat-air-énergie, DGEC

Questions / Réponses

 

Question : Existe-t-il un équivalent de l’article 179 de la LTECV au niveau européen ?

Réponse : Pas à notre connaissance

 

Question : Notre observatoire régional de l’énergie ne souhaite pas nous ouvrir ces données. quelles sont ses obligations réglementaires ?

Réponse : Les données définies par les textes d’application de l’article 179 de la LTECV sont accessible pour une grande partie en téléchargement libre sur le site du service statistique du ministère en charge de l’énergie et pour le reste sur demande des personnes publiques autorisées auprès des gestionnaires de réseau.

 

Question : Où en est le projet de mise en place d’un répertoire open data énergie ?

Réponse : C’est un projet sur lequel nous travaillons et qui devrait prendre forme d’ici 12 à 18 mois.

 

Question : Quid des données sur les réseaux de chaleur et de froid ? Qu’en est il pour la cartographie de ces réseaux ?

Réponse : Les données définies par l’article 179 concernent la consommation annuelle de chaleur et de froid, certaines caractéristiques des installations de production et sur demande des collectivités autorisées, la présentation du réseau, sur la base d’une cartographie commentée

 

Question : Existe t-il ou existera-t-il un guichet unique tout type d’énergie pour demander des données aux différentes mailles ?

Réponse : Le site du service statistique de ministère en charge de l’énergie diffuse les données ouvertes en opendata pour l’ensemble du territoire français. Les données sur demande sont disponible auprès de chaque opérateur, mais les demandes peuvent être regroupées auprès de l’agence ORE pour les distributeurs de gaz et d’électricité et de la plateforme ODRE pour les transporteurs de gaz et d’électricité;

 

Question : Quel est l’usage visé des données de consommations à la maille adresse agrégées ? (Nous sommes souvent bloqués par des usages qui ne correspondent pas aux données – définition des modes de chauffages par exemple).

Réponse : L’usage visé par les données article 179 est la planification des actions territoriales sur le climat et la maîtrise de l’énergie.

 

Question : Très concrètement, je suis un EPCI, j’ai besoin de données pour mon diagnostic et pour la suite, comment puis-je récupérer les données ? Diagnostic PCAET j’entends, merci (c’est tout, après ce sont des prises de positions ou avis)

Réponse : Pour réaliser un diagnostic de PCAET, les observatoires régionaux de l’énergie et du climat mettent à disposition des collectivités des données qui sont prêtes à l’utilisation. Les données brutes de consommation de chaleur et de froid, d’électricité, de gaz et de pétrole sont disponibles sur le site du service statistique du ministère.

 

Question : Et les courbes de consommation, notamment aux pas de temps les plus fins ?

Réponse : L’article 23 de la loi pour une république numérique prévoit la mise à disposition de données de courbe de charge. Il n’est pas prévu de travailler sur ce dispositif à court terme.

 

Liens utiles

 

 

Recueil de données et cartographie des réseaux de chaleur et froid

Guillaume Planchot, Président de l’association Via Sèva

 

 

Questions / Réponses

 

Question : Est-ce que les données cartographiques peuvent être fournies dans un format SIG et intégrées sur le site par Via Seva en lieu et place d’être saisies ?

Réponse : Oui, les plans des tracés peuvent être transmis directement au format SIG sur l’espace contributeur.

 

Question : Est-ce que les adhérents font remonter les données d’intention d’extension et les échéances de disponibilité / possibilité de raccordement ?

Réponse : Non, actuellement les opérateurs ne nous déclarent pas leurs intentions d’extension ou de densification.

 

Question : La donnée dans l’outil est-elle ou sera-t-elle compatible avec StarDT ?

Réponse : Le géostandard StarDT est multi-réseaux et repose sur des classes de précision adaptées aux demandes de travaux. La donnée collectée pour cartographier les réseaux de chaleur et froid ne nécessite pas une géolocalisation aussi précise et le modèle attributaire est beaucoup plus léger que celui de StarDT.

 

Question : Combien de cartes en ligne en termes de tracé à l’heure actuelle ?

Réponse : Nous avons dans l’outil cartographique Via Sèva  environ 450 plans de réseaux transmis sur les 781 déclarés dans l’enquête de branche SNCU Fedene. Globalement, tous les plans grands réseaux (métropolitains et urbains) sont géoréférencés.

 

Liens utiles

 

 

Datalab des données territoriales de l’énergie : dispositif et cas d’usage multi-énergies

Eric Monceyron, Chargé de mission ville intelligente, Bordeaux Métropole

 

 

 

Questions / Réponses

Question : Est-ce que la connaissance du propriétaire des bâtiments n’aboutit pas à sélectionner les bâtiments prioritaires pour la réduction des consommations de la même manière, y compris les bâtiments avec moins de 10 PDL ?

Réponse : La collecte des données et leur agrégation à la maille adresse/bâtiment permettent de cibler les secteurs d’intervention prioritaires, puis les prises de contact avec les propriétaires pour recueil d’informations complémentaires éventuelles.

Question : Avec quels prestataires avez-vous développé le Datalab Energie ? L’outil de Bordeaux est-il en opensource ?

Réponse : Nous avons progressivement mis en œuvre notre propre Datalab, développé sur l’environnement RStudio. Nous déployons aussi une plateforme plus large dans une logique opensource, intégrant des outils de collecte performants notamment pour les données urbaines en temps réel et un lac de données pour le stockage.

Question : Avez-vous pu détecter/cartographier les adresses au chauffage gaz collectif ? Avez-vous rencontré des problèmes dans le traitement des données relatives au chauffage mixte électrique/gaz ?

Réponse : Ces analyses sont en cours.

Question : Y aura-t-il un suivi dynamique de la donnée pour suivre la performance énergétique des équipements dans le temps ?

Réponse : La plateforme de données recueille automatiquement les données de consommation des bâtiments publics sous 2 formes : kWh/jour et courbe de charge (W) pour tous les sites, à une fréquence de 10’. Cela permet effectivement un suivi dynamique des données.

Question : La récupération des données SGE est-elle effectivement automatisée ou en cours de développement ?

Réponse : Nous avons engagé au premier trimestre 2020 les démarches auprès d’ENEDIS pour pouvoir souscrire gratuitement à la plateforme SGE (Service de Gestion des Echanges) et utiliser la bibliothèque de web services associés. Bordeaux Métropole est désormais référencée et un contrat est en cours de formalisation pour le recueil des données en autonomie. Une démarche comparable est en cours auprès de GRDF.

Question : Votre plateforme de données a-t-elle pour objectif, à moyen terme, d’être utilisée par d’autres collectivités ? (pour mutualisation des coûts de gestion des API et utilisation des cas d’usage développé)

Réponse : Elle a vocation à être utilisée a minima par les services de Bordeaux Métropole et ses communes membres (EPCI 28 communes). Il est envisageable que les territoires voisins avec lesquels nous coopérons puissent, à moyen terme, accéder également à notre plateforme. Par ailleurs, ce modèle de collecte et d’analyse de données à la maille « bâtiment » est réplicable sur d’autres territoires qui portent un « service public de la donnée ».

 

Liens utiles